Archives par mot-clé : pépite des avols

Les plus grosses pépites d’or de France (Top 6)

Suite à notre article précédent au sujet de la plus grosse pépite de France (voir l’article), nous avons eu plusieurs retours d’orpailleurs ayant eu la même chance de faire la découverte d’une véritable pépite d’or.

Sans dévoiler le nom de ces prospecteurs heureux nous partageons tout de même quelques clichés de leur trouvailles classées par ordre de poids.

TOP 6 des plus grosses pépites d’or de France répertoriées

  1. Pépite d’or des Avols (Ardèche, 1889) – 543 g – « découverte à même le sol par un berger promenant son troupeau de bêtes »

  2. Pépite d’or Claude A. (Vallée française, 2012) – 218 g – « après un an de découverte de l’activité orpaillage, il déterre la plus grosse pépite d’or de ce millénaire »

  3. Pépite d’or Pascal P. (Pyrénées, 2017) – 8,20 g – « sous 1,50 m d’alluvions très compactées et avec des blocs rocheux de près de 100 kg »

  4. Pépite d’or Christian U. (Var, 1982) – 5,48 g – « les prospecteurs de ce placer s’asseyaient souvent sur une grosse pierre pour orpailler avant de découvrir qu’elle était dessous »

  5. Pépite d’or Jean-Pierre M. (Haute-Savoie, 1993) – 4,92 g – « la pépite d’or porte encore les traces du coup de pelle » (lire l’anecdote)

  6. Pépite d’or Olivier P. (Pyrénées, 2005) – 4,87 g – « coincée dans un escalier de schiste sous quelques centimètres d’alluvions d’un torrent asséché »

Nous avons oublié votre pépite Française dans ce classement ? Il suffit de nous envoyer une photo, date de découverte, poids et nous réactualiserons l'ordre
sources Chercheur d’or

La plus grosse pépite Métropolitaine de ce siècle

Une pépite d’or de 218g titrée à près de 24kt

C’est en Août 2012 qu’un membre d’une association d’orpailleurs du Val de Loire, Mr. Claude A. a découvert un joyau de notre sous-sol français . Officialisée en 2014 cela aurait-il l’effet de déclencher une nouvelle ruée vers l’or en France ? En tout cas, l’histoire ne nous dit pas, où la trouvaille fût faite, ni l’état d’étonnement de son heureux propriétaire, ni le temps passé à prospecter avant d’effectuer une telle découverte. Seule chose de sûr, il s’agit d’un chercheur d’or dans sa 1ère année d’orpaillage… A ce propos ne dit-on pas « avoir la chance du débutant » !

Pépite Claude A.
pépite de 218 g

Pour rappel, jusqu’à aujourd’hui les plus incroyables pépites d’or métropolitaines (déclarées) sont (dans l’ordre des records), la Pépite d’or des Avols (1889) – 543 g et la Pépite d’or Claude A. (2012) – 218 g

Nous avons oublié votre pépite Française dans ce classement ? Il suffit de nous envoyer une photo, date de découverte, poids et nous réactualiserons l'ordre
sources photographiques « GuppyOr«